AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La team Opium <recherche activement des rps>

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar


dirtysekai
Salut ! Je suis inscrit(e) depuis le : 18/12/2014 et mes messages publiés sont au nombre de : 275 . Mon clan s'appelle : Team Opium

MessageSujet: La team Opium <recherche activement des rps>   Jeu 14 Mai - 18:17

La Team Opium vous présente donc ses woltariens disponibles pour RP !
Je ne suis pas très chiante sur le temps que vous pouvez mettre à répondre, car moi-même je suis plutôt occupée, donc je ne répond pas forcément dans la journée qui suit.

Niveau RP, je m'adapte à tout, que ce soit long ou pas. Néanmoins, si on pouvait tourner dans le mi-long ce serait plus simple, ça me prendrait moins de temps à répondre. Je demande au moins un minimum de longueur, parce que comme vous pourrez le constater, je compte être assez sélective dans mes RPs. Je n'ai pas envie d'être surchargée de RPs alors je n'en prendrai que trois principaux par woltarien -ce qui est déjà pas mal-. Bien entendu, vos woltariens peuvent tout à fait parler aux miens par messages, étant donné que je ne fais pas QUE du RP ! Je pense avoir tout dit, alors je vous laisse découvrir les woltariens de la team Opium :




Nom&prénom : Grey Axelle.
Niveau : Majorité.
Sexe : Féminin.
Ville : Sétia.
Statut ? : Célibataire.


Physiquement ? :
Axelle est une jeune woltarienne plutôt grande en taille –zut-, élancée et très fine, presque anorexique. Ses yeux sont d’un bleu océan très agréable, et malgré son physique plutôt.. disgracieux, la douceur et la tendresse qu’exprimait son visage valait bien toute la beauté du monde ! Elle n’a pas de formes très prononcées, juste ce qu’il faut, peut-être un peu plate ? Mais peu importe, ce n’est pas ça qui compte, n’est-ce pas ?

Mentalement ? :
Axelle n’est pas bête, elle sait qu’elle ne peut pas faire confiance à tout le monde, elle sait aussi qu’elle n’est pas la plus jolie des demoiselles, qu’il ne faut pas parler aux inconnus, que souvent les pauvres mentent pour récupérer de l’argent et ainsi s’acheter de l’alcool… Oui, Axelle est au courant de toute la pourriture et la méchanceté de ce monde. Et pourtant ? Pourtant, elle s’en fiche. Elle aidera toujours son prochain, ne jugera jamais les actes d’autrui. Douce, tendre, et amicale, elle sait que les connaissances sont souvent éphémères, mais ça ne l’empêchera pas de s’attacher, au contraire ! Axelle n’a peur de rien, c’est une révolutionnaire dans l’âme, qui vise à vivre dans un monde meilleur. Utopique et peut-être un peu optimiste, rien ni personne ne lui enlèvera la certitude qu’un jour, Woltar vivra en paix.

Une histoire ? : Axelle a vécu à l’orphelinat un moment, puis elle prit son envol et décida qu’il était temps pour elle de… passer à autre chose ! L’école, le quotidien, tout cela prenait de plus en plus de sens dans sa vie. C’est à l’école qu’elle connut son premier ami. Un garçon très étrange au nom étrange, avec qui elle jouait au roi et à la reine. Il était le bouffon, elle était la reine. Du moins, il lui avait donné ce rôle d’office, bien qu’Axelle l’ait tout d’abord refusé. Elle n’oublierait jamais ce jeune woltarien, qu’elle aimerait vraiment beaucoup revoir un jour,  mais, cela était impossible, puisqu’il était parti. Il avait changé d’école, et elle ne l’avait plus jamais revu. Elle continua sa vie, seule, mais pas malheureuse pour un sou, bien au contraire. Chaque jour, elle le bénissait pour lui avoir offert la vie. Chaque jour, elle découvrait de nouvelles choses. C’est au lycée qu’elle se découvrit une passion pour la danse, plus précisément pour le cheerleading… honteux ? Du tout, c’est quelque chose de très sportif et surtout très différent des pompoms girls. C’est pour cela qu’elle s’insurge quand on la confond avec une simple pompom ! Mais, tout ne se passait pas comme prévu pour la petite Axelle… Elle commença à se sentir mal chez elle, oppressée, angoissée… Elle ne sut pas ce qui lui arriva, elle allait de mal en pis. La jeune woltarienne était presque devenu un cadavre sur pattes… C’est là qu’elle rencontra un nouvel ami. Au départ, il ne s’agissait que d’un employé pour chasser la chose qui la rendait ainsi, qui pourrissait son appartement, mais elle était sûre que désormais, elle pouvait l’appeler « ami ».

Des endroits ? : La salle de danse, un salon de thé sympathique dans le centre de Sétia, la bibliothèque, l'école de danse, l'opéra etc...

RPs : 1 / 3




Nom&Prénom : Skull Tony.
Niveau :  Majorité.
Sexe : Masculin.
Ville : Sétia.
Statut ? : Célibataire.



Physiquement ? :
Tony est un woltarien avec tout le charme qu’il est possible d’avoir ; il est beau, oui. Ses yeux sont d’un vert intense, il est grand, il est un minimum baraqué sans trop l’être… Tout à fait le genre de woltarien qui plait aux demoiselles comme aux jeunes hommes ! Plutôt grand en taille, il est assez fin quand on le voit comme ça. Il n’a pas de défauts, il est l’homme parfait.. Du moins, physiquement seulement.

Mentalement ? :
Sur Tony, il y en a beaucoup à dire. Son physique est parfait, mais à l’intérieur, il est tout ce qu’il y a de plus pourri. Manipulateur, il saura vous faire faire ce qu’il veut quand il veut, de plusieurs façons, toutes plus inventives les unes que les autres. Il est un woltarien très malin, même si franchement nul à l’école depuis toujours. Il est vraiment bête, en fait, il ne connait rien, et ne cherche pas à savoir toutes ces choses. Mais, il est débrouillard et sait réfléchir quand il doit le faire. Tony ment, il ment sur pleins de choses, mais surtout sur ses activités professionnelles et ses sentiments. Le jeune woltarien est un vrai rebelle, un vrai gangster. Il n’est pas comme tout ces gars qui se vantent d’être des « thugs », lui, il l’est vraiment. Que ce soit dans sa tête ou dans ses actes. En un sens cela peut-être impressionnant, comme complètement fou.

Une histoire ? : Tony a toujours été une espèce de connard. Sans exagération,  depuis son enfance, il s’amuse du malheur des autres. Hargneux, il ne s’était pas fait beaucoup d’amis à l’école, rechignant toujours à leur faire la conversation. Lorsque c’était le cas, cela relevait de l’ironie pure et simple. Il commença à voler dès qu’il avait un peu grandi ; d’abord des téléphones, des bijoux, de l’argent parfois… puis, il se rendit compte qu’il était vraiment doué pour cela. Il n’était pas le seul à l’avoir remarquer, un ami à lui, lui proposa de rejoindre sa bande. Plusieurs braquages furent un succès, bien que ce ne soit que de petites boutiques. Tony se plaisait de plus en plus dans ce milieu, il était né pour être un voleur, avait-il pensé. A partir de ce moment, il commença à braquer de plus grands poissons, des banques, des magasins de luxe, des bijouteries… Il cache ses affaires derrière une couverture ; propriétaire de boite de nuit. Tony n’est pas aisé à approcher, et il n’est pas non plus le genre de woltarien qui s’amusait à lier des amitiés inutiles. Si vous parvenez à en devenir proche, c’est parce qu’il a quelque chose à tirer de vous. Sinon, il ignore le reste du monde, se fiche pas mal de ce qu’on pense de lui. Certains le qualifieraient de hautain, d’autres d’impressionnant. Tony est un woltarien plein de caractère, mais aussi de facettes que personne n’a encore pu découvrir.

Des endroits ? : Bar, boîte de nuit, à rôder autour des magasins luxueux, dans les transports en commun, près d'entrepots abandonnés où se trouve sa planque, dans les squats etc...

RPs : 2 / 3





RP FANTASTIQUE.
Nom&prénom : Towards Sugar.
Niveau : Adulte.
Sexe : Féminin.
Ville : Sétia.
Statut ? : Célibataire.



Physiquement ? :
Sugar est une jeune femme ni trop grosse, ni trop mince, mais elle est juste un peu petite en taille, chose qu’elle cache derrière ses talons. En réalité, n’est pas très jolie, mais elle s’arrange comme elle le peut, aussi, met en valeur ses qualités plutôt que ses défauts. Elle essaie toujours de faire un effort pour s’habiller correctement.

Mentalement ? :
Sugar est une woltarienne extrêmement étrange. Elle peut avoir deux côtés, l’un très amical et sociable, l’autre plutôt renfermé et méchant. Pourquoi ? Elle a toujours vécu mal-aimée de ses camarades de classe, au final, elle a fini par changer. Changer pour plaire aux autres et surtout, à elle-même. Mais, son ancien « elle » était encore bien présent, juste camouflé sous une carapace gelée qu’elle n’ouvre à personne. Elle n’a confiance qu’en elle-même, car elle sait que les autres s’empresseront de la réduire en cendres, probablement.

Une histoire ? : Sugar n’a jamais eu l’occasion de vivre en société, auparavant. Car avant, elle vivait reclue de tout le monde, elle vivait dans sa maison en pain d’épice. Oui, car depuis sa naissance, Sugar a été bénie d’un don particulier… Elle était une sorcière. Une vraie sorcière. La magie est un art spécial, qui n’est donné qu’à quelques élus ou descendants de sorciers et sorcières. Ils se cachaient, tous, sinon, les autres woltariens risquaient de s’en prendre à eux. Et Sugar l’avait bien compris, lorsqu’à l’orphelinat, son amie avait essayé de la brûler dans son sommeil avec les autres enfants, parce qu’ils avaient su qu’elle était une sorcière… C’est comme ça que désormais, elle se cache. La jeune woltarienne continue sa vie, comme si de rien n’était, comme si tout cela n’était jamais arrivé, et elle n’a pour le moment jamais révélé son identité réelle, à personne. En même temps, même si elle avait une vie de fêtarde –du moins, un peu-, elle était plutôt très seule. On ne la voyait jamais rentrer accompagnée, ou manger avec quelqu’un. C’est une woltarienne assez mystérieuse, en somme, mais aussi fragile, sous sa couche de glace.

Des endroits ? : Au sein de la foret, dans des apothicaires, en soirée, en boite de nuit, près de locaux louches où des réunions secrètes ont lieu etc...

RPs : 1 / 3

* * * * * * * * * * * * * * * *

flemmarde à temps plein, néanmoins vous pouvez me contacter chez tout les wolts de la team Opium.


Dernière édition par dirtysekai le Mar 9 Juin - 22:51, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar


dirtysekai
Salut ! Je suis inscrit(e) depuis le : 18/12/2014 et mes messages publiés sont au nombre de : 275 . Mon clan s'appelle : Team Opium

MessageSujet: Re: La team Opium <recherche activement des rps>   Lun 25 Mai - 5:37


Nom&prénom : Tamiya January.
Niveau : Adulte.
Sexe : Féminin.
Ville : Sétia.
Statut ? : Célibataire.

Physiquement ? :
January était très belle à une époque ; lorsqu'elle était toute jeune en fait. Une jolie petite truffe rose, un corps très bien formé, une taille marquée à la perfection.. en bref, January ressemblait à un mannequin. Désormais, d'énormes cernes se dépeignent sur son visage, elle est devenue mince à l'extrême, même beaucoup trop. Tant qu'on pourrait penser qu'elle est anorexique. Son corps est jonché de tatouages, et elle se promène souvent en petite tenue car elle n'en n'a rien à foutre des autres.

Mentalement ? :
Dans sa tête, January est brisée. January n'est plus. January est folle. Elle n'aime pas trop s'exprimer, d'ailleurs, elle ne le fait presque jamais. Auparavant, elle se plaignait beaucoup, mais ce n'est plus vraiment le cas, car désormais, elle s'en fiche. Elle s'en fiche d'elle-même, de ce qu'on lui dit, de ce qu'on pense d'elle, de ce qu'on lui fait. A tel point, que même si un jour on la tabassait, elle s'en ficherait aussi. C'est simple, elle se déteste, elle se dégoute elle-même et n'a d'amour que pour ses petits enfants qu'elle essaie tant bien que mal d'élever correctement malgré son addiction à la drogue et ses problèmes mentaux.

Une histoire ? :
Au départ, January est une woltarienne comme les autres. Elle va à l'école, travaille bien, se fait des amis, obtient un diplôme... et c'est là qu'elle tombe amoureuse pour la première fois. En effet, January est un vrai coeur tendre, il n'est pas bien difficile d'obtenir ses faveurs... surtout maintenant qu'elle était extrêmement fragile. A cette époque, elle était tombée amoureuse d'un woltarien un peu plus âgé qu'elle, et il fallait avouer qu'ils filaient ensemble le parfait amour. Oui, January avait été terriblement heureuse ; étonnant n'est-ce pas, lorsqu'on la voit maintenant. Elle pensait avoir trouvé LE woltarien de ses rêves, mais... c'était sans compter sur un jour où tout deux sortaient tranquillement, pourque l'amoureux de la belle demoiselle se fasse tirer une balle en plein dans la tête à cause de ses activités de dealeur. Traumatisée. Sous ses yeux. Elle avait vu la lumière s'éteindre des yeux de son bien-aimé pour la quitter à tout jamais. C'est à ce moment qu'elle commença à toucher à la cigarette, l'alcool, la drogue.. mais, rien de très grave. Elle resta plongée dans une profonde dépression durant un long moment, jusqu'à ce qu'un ami de son cher et tendre défunt vienne lui parler de lui. A la suite d'une longue conversation, elle avait enfin trouver la paix, et pu tourner la page, doucement mais sûrement. Alors, la vie de January reprit son cours, mais elle continua de boire de temps à autres, fumer un petit joint... elle se disait que ça ne pouvait pas lui faire de mal. Une nouvelle rencontre, un nouvel amour, un nouveau dealeur. Ils filèrent, une fois de plus, le parfait amour, et s'apprêtaient même à se marier, et avoir un enfant ! January avait enfin sa chance d'accéder au bonheur, non ? Eh bien, non. Non, puisqu'il la quitta pour retourner avec son ancienne petite-amie. January se pensa maudite, et c'est là que sa vraie dépression s'enclencha. Après avoir perdu son bébé, elle fit tentative de suicide sur tentative de suicide, se jeta par une fenêtre, elle passa à des drogues plus fortes, se piquait même... et ne parvenait pas à se relever. Hantée par ses démons, cela fait des années que son sort est décidé... parviendra-t-elle un jour à surmonter ces années de dépression, de drogues, de mal-être profond ? Tout ce que January voulait, c'était être aimée.

Des endroits ? : Vieills ruelles un peu délabrées, auprès de dealeurs où elle achète sa came, en centre de désintox lorsqu'elle tente de s'en sortir, l'hôpital après une tentative de suicide, les réseaux sociaux de woltar...

3 / 3



RP FANTASTIQUE.
Nom&prénom : Sarang Sungmin.
Niveau : Adulte.
Sexe : Masculin.
Ville : Sétia.
Statut ? : qui sait ?

Physiquement ? :
Sungmin est plutôt grand en taille, dans les 1m85 facilement. Il était aussi musclé, mais pas "trop", il n'aimait pas la gonflette de toutes façons, et puis c'est pas comme si il avait besoin de ça. Sinon, il n'était pas un woltarien très beau. Même plutôt pas du tout, il était assez laid, mais il possédait un charme, un charme bien présent. Une aura noire pèse autour de lui, un flux de puissance sombre, depuis qu'il s'est réveillé de son bien long sommeil...

Mentalement ? :
Comment dire cela... Sungmin est un énorme connard. Sans exagération. Il se montre extrêmement sociable et pas méchant du tout ; pourquoi ? Parce que quand on veut avoir la côte auprès des filles, il faut savoir y faire. Donc, vous l'aurez compris, il est un vrai démon. Au sens propre comme au figuré. Ce woltarien sait être manipulateur, joueur, mais il s'énerve aussi extrêmement vite. Il ne supporte pas perdre ; son esprit compétitif fera toujours tout pour vous faire comprendre que vous n'êtes qu'une petite sous-merde à côté de lui, et tel le monstre qu'il était, il fera en sorte que vous en veniez tout seul à sa conclusion. Ainsi, il ne passait évidemment pas pour le méchant !

Une histoire ? :
Sungmin est né dans un orphelinat de Sétia, et sa vie de monstre commença dès qu'il inhala sa première bouffée d'air... Il avait tué sa mère en voyant le jour. Il n'avait jamais connu son père, mais il était pratiquement sûr qu'il était un démon, tout comme lui, et que sa mère n'avait été qu'une de ses nombreuses conquêtes. En un sens il lui en voulait pour l'avoir abandonné.. en l'autre, il le comprenait puiqu'il avait fait la même chose pour la tripotée de bambins clandestins qu'il avait eu, çà et là. Enfant déjà, il était la petite terreur du quartier, mais il ne contrôlait pas ses pouvoirs, alors lorsque l'orphelinat prit feu, il ne sut pas que c'était sa faute... en tout cas, il s'était enfui aussi vite qu'il avait pu suite à cela, loin de cet horrible endroit. En grandissant, il devint le tombeur de ces dames, mais aussi l'un des démons les plus craint de sa génération, il gagnait en puissance, toujours plus. Tellement, que le Seigneur des Enfers lui-même l'avait remarqué et en avait fait son bras-droit... Du côté de sa vie woltarienne, Sungmin mit enceinte un bon nombre de ses partenaires de jeu, il se mit à dealer un peu de son côté histoire de se faire un peu de blé... Il coucha même avec sa propre soeur. Sans scrupules, ce jeune woltarien, vous êtes prévenus. Il finit par se faire tellement remarqué qu'il attira l'attention d'une certaine woltarienne... La fille des Enfers. Sa puissance l'intrigua, en effet, et c'est à ce moment qu'elle le défia de la battre. Sungmin au départ en avait ri, mais il avait bien vite déchanté en constatant que la fille du maître du Mal portait plutôt bien sa place d'héritière... en effet, elle l'avait presque battu. Mais force était de constater que Sungmin parvint à prendre le dessus.Et il la vaincut, asseyant ainsi son statut. Respecté et craint, personne n'osait plus le défier dans le royaume d'en-dessous... sauf elle, toujours elle. Et son père, il remarqua leur rapprochement. Un rapprochement étrange, certes, mais bien présent. Rapprochement qui se transforma en un amour inconditionel et enragé, cela avait déclenchée la colère du roi des Enfers ; il avait peur qu'à deux, ils puissent le renverser en mêlant leurs forces : car Sungmin était le plus puissant, mais sa bell arrivait juste après lui. A deux, ils formaient une équipe absolument invincible. C'est pour cela que le père de la demoiselle le fit tomber dans un profond sommeil qui dura des années... maintenant qu'il s'était réveillé, il était décidé à récupérer sa dulcinée mais aussi écraser son ancien roi.

Des endroits ? : Ruelle sombre où il deale, club de strip-tease, bar, manoir abandonné où il s'entraîne, dans une rue quelconque, le Royaum d'en-dessous, les magasins d'armes...

1 / 3


Nom&prénom : Ôsaki Shin-ichi.
Niveau : Adulte.
Sexe : Masculin.
Ville : Sétia.
Statut ? : célibataire.

Physiquement ? :
Shin-ichi est le genre de woltarien avec un physique plutôt sympathique, même mignon, il est aussi très grand et tout fin. Il n'avait pas le physique parfait, mais ce n'était pas bien grave. Les marques du temps avaient apposées quelques légères rides sur son visage, mais cela lui donnait un petit charme supplémentaire après tout, et l'air bien plus mature. Il faisait bien son âge, désormais.

Mentalement ? :
Shin-ichi a toujours été quelqu'un de très doux et attentionné. Il aime faire plaisir à ses proches et s'occuper d'eux, et en général, il n'est pas du genre à faire de mal à qui que ce soit, bien au contraire, il fait tout pour venir en aide à autrui car il aime l'espèce woltarienne. Père de famille exemplaire, il s'est très bien occupé de ses enfants jusqu'à ce qu'ils prennent leur envol et décident seuls de ce qu'ils avaient à faire ! Il s'occupe encore de deux d'entre eux, Äpple et Awseüm. Néanmoins, il ne donne plus sa confiance aussi facilement qu'avant et peut parfois se montrer paranoïaque par la peur de la trahison ou de la perte d'un être cher.

Une histoire ? :
Shin-ichi était un woltarien assez banal lorsqu'il était plus jeune, fan des films d'actions et aspirant à devenir un grand chef cuisiner dans un restaurant reconnu. Il grandit doucement, et parvint à se faire une petite place dans la vie d'une woltarienne qui fut son premier amour. Il avait été accro, tout simplement, accro à son odeur, sa voix, sa présence, et il ne pouvait s'empêcher de l'aimer. En même temps, sa belle était absolument parfaite. Sauf que tout ne pouvait pas être rose et beau dans son monde n'est-ce pas ? Il s'était fait trahir, trahir d'une façon déplorable... mais il n'y pouvait rien. Très déterminé et amoureux, il s'était terriblement battu pour essayer de la récupérer, il avait tout donné, mais cela n'avait malheureusement pas été assez. Il avait même failli être père, c'est dire ! Mais encore une fois, ce rêve se brisa, puisque la mère ne savait même pas qui était le père biologique de l'enfant. Shin-ichi était dans une profonde dépression, mais il continuait de sourire et de se battre, s'accrochant à ses fourneaux pour se sauver d'une noyade certaine... Mais, au moment où il pensait que rien n'allait s'arranger, un soleil fit apparition dans sa vie, et il s'agissait là de la woltarienne qui partagerait sa vie et qu'il aimerait plus que tout au monde, Abyss. Abyss était charmante, souriante, douce, aimante, et elle s'occupait déjà d'enfants. C'était la woltarienne parfaite, du moins, parfaite pour Shin-ichi. Et, elle lui apporta un tel bonheur. Avec lui, elle partagea sa vie, ainsi que sa petite famille, et ils commençèrent à se bâtir doucement mais sûrement une histoire.. sauf que Shin-ichi, ce woltarien si bon, si juste, lui, avait fauté. A cause de cela, sa femme et lui perdirent la chose la plus précieuse qu'il venait de leur être donnée ; un enfant. En effet, en apprenant cela, Abyss avait mis fin à sa grossesse ; encore une fois, à cause de sa propre bêtise, il avait perdu ce qu'il désirait le plus au monde. Mais, tout s'arrangea, bien heureusemnt, et l'incident fut oublié... Les deux tourtereaux se marièrent, vécurent heureux, et eurent tout un lot de bambins ; les jumeaux Ria et Nolwën, puis Nalà et Ryûzaki, et enfin Nathaneäl et Rÿnn. Leur petite famille se portait fort bien, mais un concours de circonstances fit qu'ils durent se séparer... Shin-ichi ne put jamais se remettre de la fin de cet amour, si brutale, et désormais, il comble cela en cherchant à recréer cet amour au sein d'un foyer serein. Ne manque plus qu'une woltarienne avec les mêmes idéaux que lui pour jouer le rôle de la maman aimante.

Des endroits ? : Le restaurant où il travaille, le parc où il emmène ses bambins pour qu'ils prennent l'air, devant la crèche, au magasin rayon couches etc...

1 / 3

* * * * * * * * * * * * * * * *

flemmarde à temps plein, néanmoins vous pouvez me contacter chez tout les wolts de la team Opium.


Dernière édition par dirtysekai le Mar 9 Juin - 22:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar


dirtysekai
Salut ! Je suis inscrit(e) depuis le : 18/12/2014 et mes messages publiés sont au nombre de : 275 . Mon clan s'appelle : Team Opium

MessageSujet: Re: La team Opium <recherche activement des rps>   Lun 25 Mai - 23:09


Nom&prénom : Gikat Bibina.
Niveau : Voyageuse.
Sexe : Féminin.
Ville : Sétia.
Statut ? : Célibataire.

Physiquement ? :
Bibina est plutôt agréable à regarder, il ne faut pas se mentir. Les gens aiment plonger dans son regard émeraude. Malgré tout, elle a un petit air sévère et farouche, en effet, presque... sauvage. Bibina est une woltarienne très petite en taille, elle ne mesure pas plus d'1m55, elle possédait même quelques petits muscles grâce à ses entrainements à la salle de sport.

Mentalement ? :
Bibina est une woltarienne forte, elle traverse les épreuves de la vie avec bravoure et courage, avec beauté et grâce. Bibina est aussi quelqu'un d'aimant, et qui souhaite aider son prochain, c'est pour cela qu'elle se rend réulièrement à l'orphelinat pour offrir un foyer aimant à tes petits bambins. Un manque d'amour incongru se fait ressentir en elle, mais elle garde la pêche et continue à se battre pour ce qu'elle croit et aime. Têtue, elle déteste avoir tord, alors ne vous amusez pas trop à la contredire, surtout pas lorsqu'elle a raison !

Une histoire ? :
Bibina est la plus ancienne membre de la Team Opium, la première, la femelle Alpha, celle de qui tout a été bâti. Cette woltarienne a énormément de vécu, elle a même vu passer les présidentielles de Woltar, c'est peu dire ! Sa vie a été faite de malheurs ; un premier petit-ami qui est mort. Un premier mari duquel elle a eu ses chères enfants, Nawel et Shaïa, disparu peu de temps après la naissance de leurs enfants. Sa meilleure amie était morte. De nouveaux petits-amis ; tous disparus ou morts. Des maris qui la quittèrent à nouveau. Elle fut tellement malheureuse, tellement triste, mais à chaque fois qu'un nouveau coup dur se montrait, la woltarienne devenait plus forte, une carapace l'entourait, carapace qui devenait de plus en plus épaisse. Désormais, elle a perdu toute confiance en l'amour et n'y croit tout simplement plus ; pourquoi croire à quelque chose qui ne l'avait jamais rendue heureuse ? Mais, Bibina n'avait jamais pleuré, elle n'avait jamais failli à son devoir de matriarche de la Team, elle restait un exemple pour toutes les woltariennes et même les woltariens, de par le combat qu'elle avait mené contre la maladie mais aussi contre l'abandon des enfants. En effet, elle militait activement pour sauver les petits woltarions de Woltar d'une sublimation certaine. Elle faisait son maximum pour en récupérer le plus possible dans son grand manoir tout équipé pour acceuillir de nouveaux bébés. Elle avait l'âme d'une mère, et chacun des petits lui était sincèrement cher. Ils n'étaient pas tous sa chair et son sang, mais elle les aimait bien plus encore et leur donnait tout ce qu'elle pouvait. Peut-être était-elle un peu trop gâteuse avec ces petits ? En tout cas, une chose était sûre, cette woltarienne voulait encore voir pleins de choses dans la vie, vivre de nouvelles aventures. Mais malheureusement, auparavant extrêmement sociable, elle s'est désormais laissée aller à sa vie de famille et n'a plus vraiment aucun ami... En fait, elle n'a presque plus aucun ami vivant, tous étaient partis avant elle. Bibina était l'une des dernières survivantes de sa génération, qui était dans les premiers woltariens qui aient apparus...

Des endroits ? : au sein d'association pour la protection de l'enfance, dans des parcs de jeux, dans des orphelinats, au laboratoire, au restaurant avec sa petite tribu etc...

RPs : 1 / 3


Nom&prénom : Potter Tom.
Niveau : Adulte.
Sexe : Masculin.
Ville : Sétia.
Statut ? : Célibataire.

Physiquement ? :
Tom n'est pas le woltarien parfait, son pelage délavé le complexe énormément, il ne se sent pas très beau, et il sait que les woltariennes ne tombent pas vraiment sous son charme... Il se cache derrière sa mèche qui tombe sur le devant de ses yeux. Peu sûr de lui, cela se voit à travers ses gestuelles, toutes assez timides et hésitantes.

Mentalement ? :
Tom est quelqu'un de très calme et posé, il se laisse porter au gré du vent et du temps, il vit sa vie de son côté, comme tout les jeunes woltariens. Il est un amateur de grande littérature, de philosophie, mais surtout de poésie. Poète dans l'âme, il est très doux malgré sa timidité. Une fois qu'on le met en confiance, il peut s'avérer être quelqu'un de très agréable compagnie, cultivé, avec beaucoup de conversation. En soi, Tom est quelqu'un de très intéressant qui a sa propre vision de la société woltarienne, néanmoins, les gens s'arrêtent souvent à sa timidité maladive...

Une histoire ? :
Tom a grandi seul, vécu seul la plupart de sa vie, et s'est débrouillé seul pour avoir tout ce qu'il possède désormais, c'est-à-dire, pas grand chose, il est vrai. Mais il travaille dur, et se donne tout les moyens pour avoir une belle vie. Ce woltarien a eu une copine, une fois, une belle woltarienne toute blanche, elle était magnifique, ils s'entendaient d'ailleurs très bien. Mais la routine et l'ennui avait fini par prendre place dans leur relation ; ils n'arrivaient plus à discuter comme avant et s'intéresser l'un à l'autre, alors c'était tout naturellement qu'ils avaient rompu. Il n'avait pas été triste, et elle non plus, mais après cela, il ne sut pas comment ni pourquoi, mais elle était morte. Bien plus tard, il apprit que la rupture l'avait plongée dans une profonde dépression, et il s'était senti horriblement mal. Il avait eu l'impression d'être un monstre, et durant de longues années il avait vécu avec cela sur la conscience. lorsqu'il passa à l'âge adulte, il tourna cependant finalement la page et reprit sa petite vie. Désormais, il passe son temps à écrire de beaux poèmes, et gagne sa vie en étant désormais éditeur. Sa timidité l'empêche de publier ses propres écrits, peut-être qu'un coup de pouce de quelqu'un pourrait l'aider ? Il est un grand rêveur, le genre de personne à croire qu'il existe une âme soeur pour chaque woltarien. Un jour où il se promenait dans les bois de Sétia, il s'était découvert une passion pour la nature, c'est pour cela que désormais, il y passe beaucoup de temps. Il s'en inspire pour ses poèmes aux influences romantique. Ce woltarien sait où il va, et il a malgré tout les pieds sur woltar comme on dit. Il ne perd pas de vue les choses importantes de la vie. Il ne cherche pas vraiment l'amour, du moins, il ne lui court pas après, mais il pense plutôt que la personne idéale viendra à lui, car c'est ce qu'on appelle le destin. Et oui, Tom croit au destin que Pala dieu a écrit, en même temps, comment ne pas y croire ? Il avait vu bon nombre de personnes finir heureuses, si ce n'était presque toutes ses connaissances. Presque... car celles encore vivantes étaient vraiment éprouvées, les pauvre. Et puis, il y avait lui, qui n'avait rien pour être malheureux, ni même d'action dans sa petite vie morose...

Des endroits ? : Les bois de Sétia, la maison d'édition où il travaille, club de lecture, café-bibliothèque, bibliothèque, les endroits sereins et calmes en général...

RPs : 2 / 3

* * * * * * * * * * * * * * * *

flemmarde à temps plein, néanmoins vous pouvez me contacter chez tout les wolts de la team Opium.


Dernière édition par dirtysekai le Mar 9 Juin - 22:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar


AnotherTeen
Salut ! Je suis inscrit(e) depuis le : 18/02/2015 et mes messages publiés sont au nombre de : 23 . Mon clan s'appelle : AnotherTeam , sur Woltar vous pouvez contacter : Noa Young

MessageSujet: Re: La team Opium <recherche activement des rps>   Dim 31 Mai - 21:40

Très intéressée par Tony, pourrait on voir ça en message privé ? Wink Viens Directement sur woltar auprès de Noa :*
Revenir en haut Aller en bas


avatar


dirtysekai
Salut ! Je suis inscrit(e) depuis le : 18/12/2014 et mes messages publiés sont au nombre de : 275 . Mon clan s'appelle : Team Opium

MessageSujet: Re: La team Opium <recherche activement des rps>   Dim 31 Mai - 22:33


Nom&Prénom : Gikat Fink Nawel
Niveau : Adulte.
Sexe : Féminin.
Ville : Sétia.
Statut ? : Célibataire.

Physiquement ? :
Nawel est d'une blancheur éclatante, renversante dirait-on même. Elle ne ressemble pas du tout à sa maman, du moins, presque pas, mais elle n'est pas moins attirante. En effet, son petit charme réside dans sa "gueule d'ange" qui colle parfaitement à son caractère. L'air innocente, simple, et son petit sourire doux donnent aux autres envie de lui faire confiance. Elle a "la tête de l'emploi", comme on dit.

Mentalement ? :
Cette woltarienne est douce, gentille, tendre, simple, mais aussi extrêmement naïve. Elle n'accorde pas facilement sa confiance, mais lorsque c'est le cas, elle gobe tout ce qu'on lui dit. Tout comme sa mère, elle est quelqu'un qui adore sa famille et qui aime plus que tout en prendre soin, néanmoins, à son contraire, elle préfère avoir une tripotée de bambins qui seront les siens... allez savoir pourquoi !

Une histoire ? :
Nawel est née un beau jour de l'année 5, et elle est la première fille de Bibina. Un petit rayon de soleil tout blanc qui fit le bonheur de sa mère. En effet, dès l'enfance elle démontrait son intelligence particulière ! Malheureusement, elle n'a pas connu son père, parti avant même qu'elle puisse apercevoir son visage. Tout ce qu'il lui restait désormais étaient les vieux souvenirs de sa mère, à qui elle demandait de lui en parler des heures durant... elle voulait tellement le connaître ! Elle s'était toujours promis de donner un père à ses enfants, car même si sa mère avait été exceptionnelle, le manque d'une présence paternelle se faisait toujours ressentir. Nawel fut brillante dans ses études, brillante dans sa vie, et elle devenait toujours plus belle grâce à la douceur incroyable dont elle faisait preuve ; un vrai petit chou ! Sa vie sentimentale ne fut pas très mouvementée, elle avait un amour de jeunesse dont elle ne se souvenait plus très bien, mais parti bien vite malheureusement. Elle eut deux petites filles, puis par la suite, la woltarienne eut un mari, un mariage au début heureux duquel naquirent deux petits garçons... mais le mari trahi la belle, et lui vola sa maison, ses enfants, et tout ce qu'elle avait. Un vol honteux, mais elle n'avait rien pu y faire. La perte de ses deux enfants en bas âge l'avaient bouleversée, tant qu'après cela, son objectif était d'avoir le plus de petit bébé possible à s'occuper, que plus personne ne lui volerait. Elle deviendrait violente pour cela. Bien plus tard, elle rencontra un troisième woltarien ; fort charmant, il l'avait séduite au bout de quelques rendez-vous... puis l'avait arrachée à sa vie pour l'enfermer dans sa cave. Il l'avait fait prisonnière, l'avait battue, violée, affamée... Nawel passa des jours, des semaines, puis des mois à hurler, frapper, essayer de se battre mais rien n'y faisait. Au fil du temps, il était devenu de plus en plus doux, de plus en plus... attentif à ses besoins.. Et au final, elle l'avait aimée. Mais il se remit à la battre, la violenter, mais elle l'aimait cette fois, et c'était pour de bon. Sa vie continua l'horreur ainsi, jusqu'à ce qu'il la libère et lui dise que tout était terminé... et qu'il n'avait plus besoin d'elle maintenant. Son coeur n'eut jamais été tant brisé que ce jour-là. Elle avait mis du temps pour se reconstruire après tout ces évènements, mais elle y parvint, toujours avec cette extrême douceur et ce tempérament tendre, malgré désormais qu'elle n'ait que difficilement confiance.

des endroits ? : La crèche, le parc, le magasin, son cabinet d'avocate, les musées, durant les évènements scolaires...

RPs : 1 / 3


Nom&Prénom : Jao Esteban
Niveau : Voyageur.
Sexe : Masculin.
Ville : Perdu entre Begy et Sétia.
Statut ? : Célibataire.

Physiquement ? :
Le woltarien parfait, le woltarien, le vrai, avec un grand W même ! Avec les biscottos, le regard tendre. Son sourire est ravageur, tout comme sa façon d'être. Il se tient bien, droit, fier. Il est plutôt beau naturellement, il n'a pas besoin de se donner un quelconque genre pour être parfait, car il EST la perfection incarnée.

Mentalement ? :
Esteban est un woltarien très posé, de compagnie agréable, avec lui on peut discuter de tout comme de rien, ce ne sera jamais ennuyant. Il a tendance à faire de grands gestes lorsqu'il parle, rendant le tout extrêmement théâtral ! Il est du genre à donner la joie et la bonne humeur, à tendre la main à autrui. Il aime la compagnie de jolies demoiselles, mais il se contente de les courtiser ; il respecte énormément les woltariennes, jamais il n’en traiterait une vulgairement ou d’une façon déplorable. Même un woltarien, d’ailleurs. Il est quelqu’un d’extrêmement respectueux et discipliné, merci la danse.

Une histoire ? :
Esteban est né dans une famille au départ aimante ; tout allait bien dans le meilleur des mondes, tout était rose et agréable : c’était la vie dont tout les enfants pouvaient rêver. Inscrit très tôt à des cours de danse, il ne manquait jamais une leçon ; il aimait tellement cela. Un jour où il était parti en classe verte, le petit woltarien qu’il était eut une vraiment mauvaise aventure… cet évènement le traumatisa tant, qu’aujourd’hui, il ne supportait plus d’en parler. Traumatisé. Rentré en sang chez lui, sa mère l’avait conduit à l’hôpital ; le verdict était formel : c’était un loup qui était passé par là. Mais les médecins ne surent pas deviner une chose… c’est que chaque pleine lune allaient être l’horreur de la vie d’Esteban. Son père s’est suicidé, n’arrivant pas à accepter la chose, sa mère s’est enfuie et l’a laissé seul. Même son frère ne chercha pas à le retrouver. La maladie d’Esteban dérapait de plus en plus… tout le monde le fuyait, et c’est pour cela qu’il se donna à fond pour devenir l’un des meilleurs danseurs de sa génération, apprenant à cacher avec brio sa condition. Il a réussi à se faire une place sur la scène, mais, bien trop médiatisé, c’était en total désaccord avec sa condition de vie… c’est donc pour cela qu’il se retira complètement et se fit oublier de tous, gardant précieusement ses trophées auprès de lui. Ils étaient les seuls vestiges d’une vie faite de strass et de paillettes. Désormais, il s’occupe désormais d’apprendre la danse à de jeunes enfants, mais aussi d’écrire des chorégraphie pour des artistes en tout genre, ou des ballets. Malgré qu’il ait quitté la scène, il n’en reste jamais bien loin. Il a été marié, aussi, mais suite à un accident de navette il perdit partiellement la mémoire, que ce soit à propos de sa femme ou ses enfants … alors, il avait essayé de retomber amoureux, mais impossible, ils ne se connaissaient plus désormais, et Esteban avait trop changé. Donc, d’un commun accord, et comme les enfants étaient grands, ils décidèrent de mettre un terme à leur relation. Apparemment, la demoiselle se suicida peu de temps après… Esteban se sentit terriblement coupable ; il avait l’impression que c’était sa faute. Pourtant, il n’avait jamais voulu cela… Il continua alors sa vie tranquillement, dans son coin, cherchant toujours à se faire une place quelque part, auprès de gens qui l’accepteraient. Car jamais il n’avait rencontré quelqu’un qui lui était semblable, jamais.

Des endroits ? : Opéra, salle de danse, cours de danse, les fôrets de Sétia durant les soirs de pleine lune, spectacle artistiques etc…

RPs : 2 / 3


RP GORE.
Nom&Prénom : Ducan Ginevra.
Niveau : Adulte.
Sexe : Féminin.
Ville : Sétia.
Statut ? : Célibataire.

Physiquement ? :
Ginevra a un pelage sombre, tout comme son cœur l’est. Elle est plutôt moyenne en taille. Ses  yeux violets dégagent toujours une sorte de lueur haineuse et frappante, elle ne sourit jamais, elle n’est jamais sur son trente et un, elle préfère toujours rester sobre dans ses tenues et son allure. Droite comme un piquet, allure froide comme la glace, et petit air supérieur toujours bien présent sur son joli minois.

Mentalement ? :
Ginevra meurt d’un ennui profond, elle est blasée de tout, ennuyée de tout. Douée en cours, elle est toujours première à tout les examens, et s’en sort avec des résultats dépassant la simple excellence. Elle est brillante, cultivée, intéressée par ce qu’elle fait… et aime la justice ; elle ne supporte pas le monde pourri qui l’entoure, et fait toujours tout pour faire respecter l’ordre… jusqu’à tuer de ses propres mains.

Une histoire ? :
Ginevra a grandi seule, elle s’en est sortie seule, et n’a jamais eu besoin de personne dans la vie. Elle n’a jamais été une bad girl, elle n’a jamais été méchante avec les autres, mais elle a toujours été réfléchie. Elle ne fonce jamais tête baissée, elle a toujours un plan d’attaque. Petite, on se moquait d’elle à cause de son pelage si sombre, et son âme avait finie par devenir noir à cause de la tristesse qui l’avait envahie lors de son enfance… Les jeunes gens peuvent être extrêmement cruels avec ceux qui sont différents. Non seulement Ginevra était sombre, mais en plus de cela, elle avait un Q.I supérieur à la moyenne. On la battait, l’harcelait… depuis, elle ne vit plus que pour le respect de la justice et de l’ordre. Elle a développé des addictions étranges ; non seulement lorsqu’un crime était commis sous ses yeux, elle ne se gênait pas pour intervenir… et faire souffrir la personne. Mais en plus de cela, lorsque la personne était morte, elle allait jusqu’à chercher son cadavre dans sa tombe, et lui découpait la tête pour la fixer à un autre corps, créant des marionnettes taille réelle… Parfois, elle prend des cadavres, en coupe plusieurs morceaux pour en refaire des poupées géantes… Et elle ne voit pas le mal. Ginevra a fini par perdre totalement la notion du bien, et du mal, elle n’est du côté de personne, seulement de celui de la justice. Les gens qui n’ont rien à se reprocher n’ont rien à craindre avec elle, elle peut se montrer douce et amusante. Les gens qui ont des choses sur le dos feraient mieux de la craindre. La jeune woltarienne a fini par perdre totalement l’esprit avec le temps, elle ne sait même plus ce qu’elle est aujourd’hui ; était-elle une woltarienne, ou une coquille vide de sens ? Elle parle d’elle à la troisième personne, comme si elle ne se connaissait pas elle-même. Cette demoiselle n’a conscience de rien, et est très franche avec les autres ; si elle a quelque chose à dire, elle le dit, et c’est ce qui fait que personne ne l’aime vraiment beaucoup… en y ajoutant ses lubies très étranges, cela pouvait être tout à fait compréhensible, mais la solitude empirait son cas, la rendait de pire en pire plus le temps passait.  La woltarienne savait qu’elle n’irait ni en enfer, ni au paradis : pour elle n’existait rien d’autre que l’entre-deux mondes. Malgré ses petites déficiences, elle ne perdait absolument rien de son intelligence surwoltarienne.

Des endroits ? : Cimetières, rue, près des prisons, dans son atelier spécial, au travail, dans les magasins etc…

RPs : 1 / 3

* * * * * * * * * * * * * * * *

flemmarde à temps plein, néanmoins vous pouvez me contacter chez tout les wolts de la team Opium.
Revenir en haut Aller en bas


avatar


dirtysekai
Salut ! Je suis inscrit(e) depuis le : 18/12/2014 et mes messages publiés sont au nombre de : 275 . Mon clan s'appelle : Team Opium

MessageSujet: Re: La team Opium <recherche activement des rps>   Mer 10 Juin - 1:04


RP FANTASTIQUE.
Nom&prénom : Weasley Ginevra
Niveau : Adulte
Sexe : Féminin.
Ville : Sétia.
Statut ? : Célibataire.

Physiquement ? :
Ginevra a un pelage rouge sang, allant parfaitement avec ses yeux d’un remarquable et doux bleu. Son sourire est toujours présent, et elle se tient d’une façon très confiante. Fine et bien faite, elle se met plutôt en valeur au jour le jour. Assez petite en taille, elle est complexée par ses « cheveux » de mouton là… elle les déteste.

Mentalement ? :
La chose qui caractérise probablement le plus Ginevra est sa naïveté. En effet, elle croit tout ce qu’on lui dit, même si ce sont de purs inconnus qui lui parlent. Elle se laisse facilement avoir et piégée, mais elle a une façon bien innocente et enjouée de réagir aux problèmes de la vie ; toujours avec le sourire, elle avant comme la woltarienne forte qu’elle est. En tant que mère, elle ne peut pas se laisser aller à la déprime ou la tristesse. Elle est aussi très gentille et a le cœur sur la main, du genre à tout pardonner, même les abandons les plus vils.

Une histoire ? :
Ginny est née avec un don particulier, en effet, petite fée, elle aide tout ceux qui sont dans le besoin depuis sa toute jeunesse. Elle a donné de sa magie à tout ceux à qui elle pouvait apporter un peu de bonheur ainsi : elle aimait voir les sourires, la joie, la bonne humeur autour d’elle, grâce à elle. Et elle y arrivait souvent. Lorsqu’elle arriva à la fac, elle rencontra un woltarien qui fut son premier amour, mais aussi son seul ami ; il était absolument tout. Elle l’avait aimé d’une puissance infinie, et ils avaient tendance à copuler un peu partout sur le campus, mais ça, c’était une toute autre histoire. Finalement, Ginny tomba enceinte de lui ; et il lui demanda si elle accepterait de l’épouser lorsqu’ils seraient plus grands. Et évidemment, Ginny avait accepté. Mais, du jour au lendemain, il avait complètement disparu… Et elle rencontra son second amour : Liam. Liam avait été un pur amour, un woltarien digne de confiance pour elle. Ils s’étaient mariés, s’étaient aimés, et avaient eu quatre beaux enfants à eux. Tout allait bien, Ginny était une femme au foyer comblée, une maman merveilleuse, et tout allait à la perfection dans son couple. Mais… son premier amour revint à la charge, et Ginny craqua, au grand dam de Liam. Elle l’aimait, oui, elle l’adorait même, mais… elle avait des restes de sentiments pour son ancien fiancé. Et elle se rendit compte bien trop tard de l’erreur qu’elle avait faite. Depuis, elle chérie plus que tout ses enfants de Liam, ceux-ci lui rappelant sa douceur, sa tendresse, son amour, et tout les moments de bonheur qu’il lui a apporter. Ginny serait probablement toujours amoureuse de Liam, mais elle le cachait et essayait de se reconstruire une vie, avec son travail d’alchimiste en parallèle qui lui prenait vraiment beaucoup de temps. Elle commença même à reprendre ses études…

Des endroits ? : école de magie, crèche, restaurant familiaux, auprès du congélo de Liam pour lui laisser quelques fleurs, lorsqu’un cœur triste a besoin d’aide elle se rend auprès du woltarien/ne en question etc..

RPs : 1 / 3


Nom&prénom : Sarang Purple.
Niveau : Adulte
Sexe : Masculin.
Ville : Sétia.
Statut ? : Célibataire.

Physiquement ? :
Grand, plein de charmes divers et variés, avec un sourire taquin et joueur, un air vicieux au fond des yeux malgré son visage d’ange. Il n’est pas spécialement musclé, mais donne l’impression qu’il l’est grâce à ses costumes particuliers. Toujours classe, propre sur lui et bien élevé, il saura vous charmer de part éternelle délicatesse.

Mentalement ? :
Purple est un woltarien qui cache extrêmement bien son jeu ; d’apparence plutôt doux et calme, d’un humour subtil et d’une grande délicatesse, il était en réalité un beau salopard, vicieux et pleins de combines tordues. Cupide, avare, égoïste et égo-centrique, il ne pense qu’à lui, n’aime que lui, ne voit que lui. Il est aussi quelqu’un qui a la « critique facile », ça lui arrive facilement de parler dans le dos des gens, quitte à avoir des problèmes dont il se foutait éperdument.

Une histoire ? :
Au départ, Purple était un woltarien tout simplement normal. Il aimait se faire des amis, il était sociable et attachant, et plutôt banal. Appréciant l’art, il passait son temps dans les musées et autres endroits tous plus culturels les uns que les autres. Mais le temps l’a endurci, et il a fini par mal tourné. Ses amis d’époque ne le reconnaissent absolument plus à l’heure actuelle des choses : il est devenu pire qu’une ordure. Ce woltarien est pourtant absolument charmant d’un premier abord, plutôt canon et gentil aves les demoiselle ; il cache une énorme richesse bien cachée grâce à son travail. Allez savoir comment il s’est retrouvé à faire affaire avec la mafia, et malgré son air tout à fait gentleman, il est désormais l’un des plus grands macs connu à ce jour : un patron de putes, qui fait sensation dans le métier grâce à la qualité de ses demoiselles. Pour lui, les woltariennes ne sont que des objets, et si il devait en considérer une autrement, il faudrait pour cela qu’elle soit bien entendu à la hauteur du woltarien : cultivée, intelligente, pas chiante, bref, il ne veut pas d’une niaise qui aspire à se marier et avoir des tas d’enfants, il ne veut pas d’une pute qui couche avec tout ceux qu’elle trouve, il ne veut pas d’une woltarienne trop collante : bref, ce que veut Purple, c’est la perfection, ou alors il ne veut tout simplement pas. Sa vie se résume à plusieurs choses : il voyage, il aime passer quelques temps dans des hôtels luxueux, il aime toujours se rendre à l’Opéra de temps en temps, ou dans des musées. En bref, Purple est un gangster gentleman : très propre sur lui, on ne le verra jamais en jean/basket, mais toujours avec une belle chemise de soie et des chaussures de marque : non mais c’est vrai quoi, comment on se battirait un prestige sinon ? Inconnu des services de polices, ce woltarien cache très bien son jeu, il est perçu comme étant quelqu’un de « bien sous tout rapport », apprécié de presque tout le monde qui ne le connaît pas vraiment, haï par ceux qui savent jusqu’où il est prêt à aller, jalouser par ceux qui ne le voient que de loin : Purple est un woltarien qui attire des avis plutôt controversés. Il cache un woltarien pas si parfait que ça, et ses raisons pour avoir tant sombrer du mauvais « côté » peuvent paraître assez étrange : en effet, il avait toujours été attiré par tout cela, sans jamais y pousser plus loin. Lorsqu’il y toucha, il ne put plus s’en passer. Aujourd’hui, il n’est pas woltarien à beaucoup d’amis pour être honnête.

Des endroits ? : Hôtels de luxe, bar à putes, son bureau dans un entrepot particulier, en voyage, à la plage, dans les casinos…


Nom&prénom : Bleuet Coleen.
Niveau : Adulte.
Sexe : Féminin.
Ville : Sétia.
Statut ? : Célibataire.

Physiquement ? :
Coleen est grande en taille, toujours l’air joyeux et plein de vie sur le visage ; elle est le genre de woltarienne qui passe son temps à dire des conneries et avec une sucette dans la bouche. Grosses lunettes d’aviateur sur le front, tenue extravagante, et maintient presqu’enfantin : elle ne se sépare jamais de son petit air taquin et mutin qui prend toujours place sur son visage.

Mentalement ? :
Coleen n’est pas si intelligente que ça, mais elle a le talent. Et le talent, ça fait tout ou presque dans une vie. Rebelle, elle n’aime obéir à aucune règle et n’aime pas la perspective de se soumettre à qui que ce soit ; elle est son chemin de raison, et elle suivra toujours ce que son esprit pense plutôt que ce que les autres veulent. Elle mène sa vie comme elle le chante. Inventrice de génie, elle créer des robots woltarienoïdes et d’autres bien plus étranges. Elle est plutôt du genre à s’amuser, aimer rigoler, et surtout, vivre !

Une histoire ? :
Coleen est née seule, a vécu seule, s’est batie seule, et a toujours décrété qu’elle était quelqu’un de très indépendant ; et ça a toujours été le cas. Obligée de voler le pain pour se nourrir, dormir dans des cartons, elle s’est très vite débrouillée pour avoir un travail et gagner sa vie. Mais la jeune woltarienne se trouva une réelle passion : la robotique, l’invention. Elle n’avait jamais été douée à l’école, enfin, dans la moyenne quoi, même si ses notes ne cassaient clairement pas des briques. Sa première invention fut une sorte de petit robot qui s’occupait des tâches ménagères les plus difficiles à accomplir, et à chaque fois, elle améliorait les processeurs, le « physique » de l’engin, et elle y mettait toujours plus d’argent ; ce qui faisait qu’il ne lui restait plus grand-chose pour elle-même, et qu’elle vivait plutôt chichement dans un studio en centre-ville jonché de pièces de métal et autres objets en tout genre. Plus ses robots s’amélioraient, plus il prenait une réelle forme. Aujourd’hui, elle est capable de créer des robot woltarienoïdes ; apparence woltarienne, en fer, pas si lourd que ça et très facile à programmer… du moins pour Coleen, car pour quelqu’un de plutôt normal, cela pouvait paraître être extrêmement bizarre et compliqué. Elle était capable de mettre en route des robots pour faire le ménage, la cuisine, tout ce qui était ménager mais aussi des robots capables de tuer, avec des armes nucléaires, ou encore une fois de s’occuper des enfants, et bien d’autres choses encore ; des robots professeurs, médecins… Très fière de ses œuvres, malheureusement elles ne sont pas très bien perçues par la société woltarienne : et ça a toujours intriguer Coleen, mais à cause de cela, elle n’a jamais eu la reconnaissance qu’elle méritait. Car, avouons le : tout ça était simplement gé-nial. Du pur génie. Mais personne ne voulait l’écouter. Désormais qu’elle a accompli ceci, Coleen commença à s’ennuyer petit à petit… jusqu’à ce qu’une nouvelle idée lui vint en tête ! Et si… elle ajoutait des sentiments à ses robots ? Oui, ce serait vraiment génial comme idée ! Et au moins, tout le monde ne pourra que dire que c’était vraiment du génie, tout ça… pas vrai ?

Des endroits ? : L’atelier, la casse, les marchands de pièces de métal, les magasins d’informatiques etc…

RPs : 0 / 3

* * * * * * * * * * * * * * * *

flemmarde à temps plein, néanmoins vous pouvez me contacter chez tout les wolts de la team Opium.
Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: La team Opium <recherche activement des rps>   

Revenir en haut Aller en bas
 
La team Opium <recherche activement des rps>
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Recherche team monster hunter.
» Recherche de Clan/Team PS4 sur Destiny
» Recherche de Clan/Team Xbox One sur Destiny
» Rechercher joueur Warcraft 3 (former une team)
» Règlement pour Match de Team

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Entraide Woltar :: Au café des Délices :: 
Club de Rencontres
-
Sauter vers: